Communautés de communes, d’agglo, urbaine

Gedicom intervient auprès d’établissements publics de coopération intercommunal (communautés de communes, communautés d’agglomération, urbaine, SIVOM, SIVU etc.) sur tout le territoire national. Fort de près de 20 ans d’accompagnement des collectivités, elle permet aux municipalités de se doter d’outils innovants de gestion de l’information aux administrés, de transmission d’alertes en masse à la population ou bien encore de consulter par téléphone les administrés de la commune (TéléConsultation).

Pouvoir prévenir, éviter le pire avec la TéléAlerte :

Le système mis en oeuvre permet à la mairie de fournir aux citoyens un service d’information et d’alerte immédiate, en cas d’événement potentiellement dangereux.

Il est développé pour répondre aux besoins d’information des populations en cas d’alertes liées aux risques majeurs : risques d’inondations, risques de tempêtes, chutes de neige, feux de forêt, émissions accidentelles de gaz toxiques, etc.

L’offre s’adresse donc en premier lieu aux collectivités locales, et plus particulièrement aux mairies souhaitant disposer d’un moyen simple, rapide et efficace pour diffuser des informations d’alerte auprès de leurs administrés. Ce système évite aux collectivités d’avoir à s’équiper en matériels informatiques et en lignes téléphoniques, et de devoir former du personnel à l’utilisation de ces matériels d’alerte.

En un coup de fil, consulter toute la population de votre communauté

Une concertation avec tous vos administrés…

Dans une agglomération ou une commune, une TéléConsultation permet de valider toute décision ou tout projet en associant les habitants.

La TéléConsultation est le moyen le plus simple et le plus rapide pour mesurer l’état de l’opinion sur un sujet d’intérêt local. La vie politique montre, élection après élection, combien il est difficile de mesurer réellement l’état de l’opinion publique. Le rejet du politique par une partie importante de la société repose en partie sur le sentiment que les préoccupations des administrés ne sont pas prises en compte par les élus, ou tout simplement que les citoyens ne sont pas écoutés.

Ils ont le sentiment que les élus ne comprennent pas les problèmes auxquels ils se sentent chaque jour confrontés en matière de sécurité, de santé, de propreté de la ville, des rues ou de la vie scolaire, culturelle et sportive.

C’est pour les habitants d’une collectivité, la possibilité de s’exprimer sur des points les concernant directement et de laisser un message vocal à leurs élus à la fin de la consultation.

Une opération de communication durable à l’échelle intercommunale

L’ensemble de la population est prévenu de l’opération par courrier mais aussi par voie d’affichage et dans le journal municipal. L’ensemble des foyers abonnés au téléphone est consulté. Les personnes sur liste rouge ont la possibilité de s’inscrire auprès de leur mairie pour participer à la consultation. De même, ceux qui ne souhaitent pas participer peuvent se faire radier.